Thématiques - CPAS

L’accompagnement, une mission essentielle du C.P.A.S.

Journal communal « Morlanwelz.be », rubrique « la parole aux partis ». Pour le numéro de mai 2009, le thème était « le CPAS ».

La crise économique ressentie actuellement touche l’ensemble de la population mais plus encore les personnes dont les revenus sont trop faibles pour mener une vie conforme à la dignité humaine.

La perte d’un emploi, le surendettement, une séparation peuvent déstabiliser brutalement tout un équilibre familial… et budgétaire. Dans ce contexte, plus que jamais, le Centre public d’action sociale doit poursuivre ses nombreuses missions de soutien et d’aide aux plus fragiles d’entre nous.

Parmi les outils à sa disposition, on trouve la réinsertion sociale et professionnelle, qui permet à un grand nombre de personnes de remobiliser toutes les énergies, les compétences et les ressources qu’elles ont en elles-mêmes.

Le C.P.A.S. doit impérativement poursuivre ce travail d’insertion et de réinsertion via, notamment, la mise en place de groupes de socialisation. Le travail en groupe aide en effet celui qui s’y implique à donner un véritable sens au mot “projet” et le conduit à prendre conscience qu’il n’est pas irréaliste de se remettre en selle après de nombreuses galères scolaires, professionnelles ou encore relationnelles.

La Maison des arts et du patrimoine, dépendant directement du C.P.A.S., offrait bien cette approche resocialisante de fond grâce à des formations et activités touchant les domaines du patrimoine historique, artistique et folklorique (réalisation de costumes, gravure sur verre, etc.). Le C.P.A.S. a décidé de supprimer ce bel outil, dont la rentabilité financière n’était pas assurée. Nous le regrettons sincèrement.

La politique sociale menée actuellement vise plutôt à renforcer les mécanismes de remise au travail, en utilisant principalement le contrat de travail article 60. Mais la simple remise au travail ne suffit pas toujours. Elle doit souvent être associée à un long travail d’accompagnement social et professionnel. ECOLO Morlanwelz continuera à plaider pour que la politique sociale du C.P.A.S. prenne en compte cette dimension essentielle, avec la conviction que l’épanouissement social, culturel et familial prime sur toute considération financière.

Eric WANEKEM, ancien conseiller communal.

Share This